You are here: Home > Francais > Larochette > Histoire

Le château de Larochette

Les ruines du château de Larochette, situées sur un promontoire du Grés de Luxembourg, dominent d’environ 150 m la vallée de l’Ernz Blanche, un confluent de la Sûre. L’accès de l’éperon traverse une vaste basse-cour protégée par une fortification de terre. Le château principal, construit en pierre de taille est entouré d’une enceinte qui, aujourd’hui, est en grande partie détruite. Un profond fossé, partiellement d’origine naturelle, partage le château en deux parties. Sur l’extrémité du promontoire, les restes de plusieurs demeures seigneuriales attestent la qualité de l’architecture d’apparat de ce château.

 

Depuis l’acquisition du château en 1979 par l’État luxembourgeois, l’ensemble historique de Larochette a bénéficié d’importantes mesures de restauration et de mise en valeur. Des levées photogrammétriques effectuées immédiatement après l’achat du château ont été complétées par des études archéologiques, toujours en cours.
Les seigneurs de Larochette apparaissent vers la fin du XIIe siècle, notamment comme bannerets de la Maison de Luxembourg. Vers la fin du XIVe, on compte cinq demeures seigneuriales dans l’enceinte du château. La construction de la Maison de Hombourg se situe autour de 1350, comme conséquence de l’alliance des frères Frédéric et Conrad, seigneurs de Hombourg, avec les sœurs Irmgard et Mathilde de Larochette. La Maison de Créhange, à son tour, fut érigée vers 1385. À la fin du XVIe siècle, le château devenait la proie des flammes et se trouve depuis lors à l’état de ruine.
La maison de Créhange d’une architecture de qualité fut restaurée entre 1983 et 1987. La Maison de Hombourg fut consolidée et restaurées dans les années 1987 et 1988.
Parallèlement aux travaux de restauration et de consolidation, de vastes mesures d’excavation et de déblayage ont été entreprises sur toute la superficie du château. Les données résultantes de ces fouilles archéologiques vont permettre de compléter nos connaissances sur l’histoire du château.