You are here: Home > Francais > Esch-sur-Sūre > Histoire

Esch-sur-Sūre

Le premier témoignage écrit de l’existence d’Esch-sur-Sûre se retrouve dans le « Liber aureus Epternacensis ». Dans ce livre de l’abbaye d’Echternach, il est noté qu’un certain Nebelungus a fait don de ses propriétés avec serfs de « Hesc » à ladite abbaye. Cet acte remonte à l’an 3 du règne de Charlemagne, c.-à-d. entre le 9 octobre 773 et le 9 octobre 774.

 

Le 3 juin 927, un certain Meginaud a acquis, par échange avec l’abbaye de Stavelot, le site d’Esch-sur-Sûre. Il a érigé une tour d’habitation carrée de 8 x 8 mètres et les bâtiments d’exploitation agricole. À la fin du 11e siècle, les frères Henri 1er et Godefroi 1er ont participé à la préparation de la première croisade. De ce fait, ils n’ont pas su réaliser des travaux au château. Les deux derniers seigneurs de la lignée des comtes d’Esch ont considérablement agrandi leur territoire et leur château. En ces temps, la seigneurie d’Esch-sur-Sûre comptait 19 villages et hameaux et s’étendait jusqu’à Diekirch.

Les premières constructions du château ont donc été réalisées pendant la période romane, tandis que son développement a eu lieu à l’époque gothique.

Avec l’apparition de la poudre au 15e siècle, il fallait adapter les constructions défensives. Ainsi, tout le village fut entouré d’un mur d’enceinte de 450 m de long et de 1,5 m de large avec deux tours défensives. La tour de guet ronde a également été fortifiée.

La décadence du château fort débuta vers le milieu du 16e siècle pour se terminer au 19e siècle. Après la prise de la forteresse de Luxembourg (1685), les troupes de Louis XIV s’employaient à démanteler les places fortes du pays.
À Esch-sur-Sûre, on n’a pas détruit le mur d’enceinte, parce que des maisons y étaient adossées et certaines le sont toujours (à voir en montant la ruelle à gauche de la mairie).

Vers le milieu du 19e siècle, le château passa entre les mains de bourgeois qui y habitaient. Lorsque Victor Hugo visita le bourg au bord de la Sûre en été 1871, le château abritait toujours plusieurs familles. La chapelle du château fut restaurée en 1906.

De nos jours, il ne restent que des ruines consolidées pour témoigner du fier passé de la seigneurie d’Esch-sur-Sûre. À noter que le soir, un nouvel éclairage donne au château un aspect féerique et vaut le détour